RE : LES MONSTRES (reporté)


05 Feb
05Feb

En 1963, Dino Risi fait défiler au cinéma une ménagerie de monstres bientôt célèbres : on y découvre des policiers louches, des prêtres douteux et de crapuleuses dames du monde. Le succès est tel que le public en redemande et en 1977, Risi accompagné de Monicelli tire de son chapeau d’autres figures à la fois sidérantes et hilarantes. Les années ont passé mais les monstres n’ont pas disparu, c’est, à peine s’ils ont changé de costume ; de nombreux autres ont fait leur apparition. Risi et Monicelli n’étant plus de ce monde, c’est à nous d’exposer la galerie des monstres nouveaux. Ils seront toujours grotesques et sublimes, mais ils seront célébrés sur scène et en musique. Dominique Pinon (qui a eu l’occasion de croiser quelques monstres dans les films de Jeunet) leur prêtera sa voix ou leur donnera la réplique. Paul-Alexandre Dubois, comédien et chanteur, lui fera écho en chansons, comme Gassman faisait écho à Ugo Tognazzi, au cours de sketchs percutants.
Autour d’eux, les tubas du quatuor OPUS333 seront là pour donner le rythme et faire swinguer la monstruosité. La musique composée par Alexandros Markéas peut parfois adoucir les moeurs - mais s’il le faut, elle sait aussi s’en moquer.


Distribution : Comédien / Dominique Pinon Musique Alexandros Markeas Textes / Pierre Senges Mise en scène et scénographie / Stéphan Grogler Chanteur / Paul-Alexandre Dubois Chanteuse /Gaëlle Mechaly Tuba français - Alboka / Vianney Desplantes Tuba français - Ophicléide / Corentin Morvan Tuba français - Flûte / Jean Daufresne Tuba français - Serpent – accordéon / Patrick Wibart  Percussion / Rémi Durupt, Jeanne Larrouturou